Quel ferment utiliser pour quel fromage?

Il faut alors mélanger des ferments au lait. Les ferments peuvent être : du petit lait d’un fromage en faisselle, ou encore du fromage blanc, ou bien un petit suisse, ou des ferments achetés dans le commerce (streptococcus lactis et streptococcus cremoris).

Quel ferment pour camembert ?

Le camembert est une pâte molle, à croûte fleurie (moisie par un champignon). Il est fabriqué à partir du lait standardisé auquel on a ajouté des ferments lactiques et de la chymosine 520 ; pour réaliser des essais, on utilise des doses différentes.

Quelle présure choisir ?

Cependant, le choix du coagulant a un impact majeur sur les qualités organoleptiques du fromage; c’est souvent le premier critère que considérera le fromager. D’autre part, la présure animale et certains coagulants d’origine fermentaire permettent d’obtenir un meilleur rendement fromager, plus compétitif.

Quel ferment pour yaourt ?

Bien sûr, chaque produit laitier a son ferment privilégié, tel le yaourt qui, pour porter le nom de yaourt, doit obligatoirement être élaboré en ensemençant le lait avec des ferments lactiques spécifiques répondant aux doux noms de Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus.

Quel fromage sans présure animale ?

À titre indicatif, voici quelques fromages qui ne contiennent pas de présure animale : l’emmental français et la raclette de chez Entremont, les Apérivrais, le Boursin, le Saint-Morêt, le Tartare, le Chavroux, le Philadelphia, l’emmental de la marque Président, les P’tits Louis, les fromages Riches Monts et la …

C\'EST INTÉRESSANT:  Quel matière pour moule à tarte?

Quel ferment pour yaourt végétal ?

Pour réaliser vos yaourts, utilisez des ferments en sachets (Alsa par exemple) : ils contiennent en tout petit peu de sucre/maltodextrine mais un sachet pèse 2 g et permet de fermenter 1 litre de lait donc c’est minime !

Comment faire de la bûche de chèvre ?

Après la collecte, le lait de chèvre peut être utilisé cru ou pasteurisé, c’est-à-dire chauffé pendant 30 secondes à 74°C. Ramené à une température de 18-19°C, le lait est ensuite additionné de ferments lactiques, mis en oeuvre depuis toujours pour fabriquer fromage et yaourt.

De délicieuses recettes